Participez à la sauvegarde du patrimoine de l’eau
  1. Fontaine Saint-Armel, MESLAN

Fontaine Saint-Armel, MESLAN

20210615 155740

Meslan se prononce “mélan”, la cité tire son nom de saint Mélan ou Melaine qui était évêque de Rennes au début du VIème siècle. La paroisse est mentionnée pour la première fois dans les archives de l’abbaye de la Joie d’Hennebont dès 1282, peut-être est-elle antérieure, mais il n’en existe aucune trace avant cette date.
Une chapelle Saint-Armel a été détruite au XVIème siècle, puis reconstruite en 1735. A proximité se trouve une fontaine sous le même patronyme. Un pignon surmonté d’une croix à l’avant duquel une arche profonde n’abrite pas une statue du Saint protecteur, mais une représentation de la Vierge à l’enfant. Le bassin de l’édicule est saillant avec un entourage. Nous ignorons les propriétés de l’eau de cette fontaine. Saint-Armel est invoqué par les personnes ou les enfants ayant des difficultés à marcher.
Saint-Armel est né en Irlande en 482, il y fréquentait les écoles monastiques et fonda un monastère. Pour fuir les Saxons il émigra en Armorique, d’abord ermite, il s’installa près de Quimper et créa un monastère au pays de Léon. Il exerça son influence à la cour du roi Childebert à Paris pendant six ans, défenseur vigoureux de la justice, il fut chassé de la cour à la suite d’intrigues. Il vint s’établir au sud de Rennes et mourut en 552. Un sarcophage est conservé dans l’église de Saint-Armel des Boschauts, ce serait la tombe de l’ermite.
Source : https://www.fontainesdefrance.info/fontaines/la-fontaine-saint-armel-2/

Description

Cours d’eau
?
Type de point d’eau
Fontaine
État du point d’eau
Bon état
Publié par
Pfphoto
Publié le
27/07/2021
Visites
3 vues
Licence du média
CC by-nc-nd
Télécharger
JPEG – 1.6 Mo

Commenter

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.