Participez à la sauvegarde du patrimoine de l’eau
  1. Fontaine lavoir de Brigneun, TREGARVAN

Fontaine lavoir de Brigneun, TREGARVAN

20210713 161909

Article de Ouest-France publié le 09/07/2018

Trégarvan. Le hameau de Brigneun redécouvre son lavoir

Patrimoine. Une fontaine et un lavoir viennent d’être dégagés des broussailles qui les recouvraient. Tous deux racontent une vie rurale au siècle dernier.
Depuis quelques mois, avec l’aide d’un voisin, Gildas Lagadec a entrepris de remettre au jour une fontaine et le lavoir de Brigneun. Son père, Yves, un octogénaire qui a toujours vécu là, se souvient de l’importance qu’avaient, dans la vie quotidienne, ces deux lieux où se rencontraient les habitants du hameau.
Une fontaine au débit important
« L’eau qui alimente la fontaine descend de la montagne, mais je ne sais pas exactement où est la source. En été elle ne coule pas beaucoup, mais je ne l’ai jamais vue à sec. En hiver, le débit est important. Quand j’étais jeune, l’eau était bonne à boire. On n’avait que ça. On ne la contrôlait pas à l’époque, il n’y avait pas besoin. La fontaine servait aussi de frigo. Je me souviens d’y avoir vu ma mère y mettre le beurre et la crème à rafraîchir.
Les vaches et les chevaux venaient aussi s’y abreuver. Pour que ce soit plus facile, l’eau était dirigée vers un tronc d’arbre creux, le « stivell » qui servait d’abreuvoir. »
En contrebas de la route et à quelques mètres de la fontaine se trouve le lavoir. Il est situé sur une petite parcelle ombragée qui n’a pas de propriétaire bien précis, elle appartient à tout le monde.
Jusqu’aux années 1970
Yves Lagadec se souvient que c’est Yeun Latreille, un maçon qui l’a cimenté. Ce lavoir a été utilisé par les familles du village jusqu’aux années 1970 environ. Et l’arrivée des machines à laver. Chacun venait quand il en avait besoin. Il n’y avait pas un jour bien défini pour la lessive.
Yves Lagadec se souvient du bruit du battoir qui tapait sur le linge, de la brosse, du feu que l’on allumait sous la lessiveuse pour faire bouillir le linge.
À la fin de l’été, le bassin était envahi de saletés car il y avait un faible débit. Son fils Gildas se souvient d’avoir vu des anguilles dans l’eau, mais il ne les a pas capturées. « Elles ne devaient pas être bonnes à manger », ainsi que de nombreuses grenouilles.
Une source d’eau pour sept familles
Vers le milieu du siècle dernier, le hameau de Brigneun était peuplé. « Il y avait sept familles, dont une comptait dix personnes. Il y avait beaucoup de monde. Je n’aurais jamais imaginé que l’on puisse transformer des granges en maisons d’habitation. »
Les parents vaquaient à leurs occupations et les enfants, livrés à eux-mêmes, jouaient dehors. Et parfois autour du lavoir… Yves a souvenir de deux enfants qui s’y sont noyés, dont l’un en 1957.
Bientôt la fin des travaux
Lorsque le débroussaillage a permis de redécouvrir le lavoir, celui-ci était rempli de terre recouverte d’herbe. L’herbe a été arrachée. Gildas attend que l’épaisse couche de terre sèche avant de l’enlever. Il faudra ensuite réparer une grosse fuite dans le bassin, avant de pouvoir le laisser se remplir.
Avant l’hiver, quelques arbustes vont encore être coupés ou élagués, puis le terrain sera aplani de façon à pouvoir, par la suite, être tondu aisément. « Il faut que ça reste propre et pourquoi pas installer un banc pour se reposer à l’ombre près du murmure de l’eau ? »

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/carhaix-plouguer-29270/tregarvan-le-hameau-de-brigneun-redecouvre-son-lavoir-5872948

Description

Cours d’eau
?
Type de point d’eau
Fontaine, Lavoir
État du point d’eau
Restauré
Publié par
Pfphoto
Publié le
29/07/2021
Visites
3 vues
Licence du média
CC by-nc-nd
Télécharger
JPEG – 1.9 Mo

Commenter

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.